Africain.info : actualité Afrique
REVUE DE PRESSE   :   ACTUALITES D'AFRIQUE
   
 

CAMEROUN : Le fils du chef de l’état condamné à deux ans de prison et écroué

Par Chef Aby | Africain.info | lundi 15 juin 2020
    e-mail  

« Ma mère s’appelait Ngo Baongla Elise. Mon père s’appelle Paul Barthélemy Biya Bi Mvondo, le président de la république… Ça ne souffre d’aucune contestation. Tout le monde le sait », ainsi a toujours soutenu publiquement, le sieur Baongla Georges Gilbert, l’aîné des fils du Chef de l’Etat camerounais, qui vient d’être condamné, à 24 mois d’emprisonnement ferme, à l’issue d’un procès en diffamation.

Inculpé et écroué à la maison d’arrêt de Yaoundé Kondengui, depuis le 3 juin 2019, Georges Gilbert Baongla, qui passe pour être le fils du Président Paul Biya du Cameroun (jamais contredit), est poursuivi pour diffamation, suite à la plainte du richissime promoteur « Groupe Anecdote », Jean Pierre Amougou Belinga. Le groupe compte dans sa besace, plusieurs médias dont la chaîne de TV Vision 4, au Cameroun auquel s’est ajouté récemment, Télé-Sud à Paris. Très connu sur la scène médiatique camerounaise, pour ses dénonciations des prévaricateurs de son pays, Georges Gilbert Baongla, commence à payer aujourd’hui, les frais de ses révélations tous azimuts.

LA MAIN TRES LOURDE SUR LE FILS DU PRESIDENT

Gilbert Baongla, fils de Paul Biya, condamné à une peine d’emprisonnement ferme et écroué

Dans cette affaire, le fils du président a toujours clamé son innocence, en révoquant plutôt un complot contre lui. Le Tribunal de Première Instance de Yaoundé Centre Administratif, a finalement eu raison de lui. Le Juge a prononcé une peine assez lourde pour Georges Gilbert Baongla. Epilogue d’un long feuilleton qui a duré plus d’un an. Dans un premier temps, le Tribunal a déclaré l’inculpé coupable de diffamation, de fausses nouvelles, de l’infraction sur la cybercriminalité. A condamné Baongla à 24 mois d’emprisonnement ferme, 4 millions de francs CFA et un peu plus, d’amende. Dans son délibéré, le juge a liquidé les dépends et indiqué qu’au cas où le condamné ne paierait pas ces dépends là, il serait « contrait par corps », pour une période supplémentaire d’incarcération de deux années. Le Tribunal a par ailleurs dit recevoir Jean Pierre Amougou Belinga, dans sa demande de constitution de partie civile, et a condamné Baongla à lui verser la somme de 25 millions de Francs CFA, en dommages et intérêts. Outre cela, le Tribunal a également décidé des peines supplémentaires au regard des infractions commises par l’inculpé. Celles-ci vont jusqu’à la suppression de multiples vidéogrammes de Georges Gilbert Baongla en ligne sur Youtube. Le Juge a également ordonné que soient détruites toutes les vidéos qui circulent sur différents cites internet et autres, à initiative de Georges Gilbert Baongla et à ses frais. La confiscation des clés usb et de tous les autres supports, par lesquels l’inculpé faisait circuler ses interviews et autres invectives.
Dans son verdit sur ce procès contre le fils du Chef de l’Etat, le Tribunal de Première Instance de Yaoundé, Centre Administratif a en plus, ordonné la publication exclusivement dans tous les médias où l’inculpé avait véhiculé ses fausses informations, et à ses frais. En plus, le Tribunal a décidé que le jugement soit publié dans d’autres médias qui n’avaient pas véhiculé ces fausses informations, notamment le quotidien national d’état Cameroon - Tribune, Mutations, CRTV, Equinoxe TV, STV, Canal2, Vison 4…

POUR LA GLOIRE D’AMOUGOU BELINGA
Maître Charles Tchoungang, l’un des avocats de la partie civile s’est dit largement satisfait de ce verdit : « …la personne à féliciter dans ce procès c’est Monsieur Amougou Belinga, qui dans un contexte de communication extrêmement brouillé, a décidé que son honneur ne peut pas faire l’objet de marchandage. Ils sont plus d’une vingtaine de personnes que ce Monsieur Baongla a mis impunément en cause dans ses différentes vidéos ». Et un collaborateur de la partie civile d’ajouter : « …il aura fallu du temps et de la patience, sans compter avec la perspicacité de Jean Pierre Amougou Belinga, pour que soit mise à nue, la roublardise de Gilbert Baongla devant les instances judiciaires ».
Les avocats du fils du Chef de l’Etat ont déclaré qu’ils allaient faire appel de la décision. Pour sa part Georges Gilbert Baongla a déclaré à la sentence du procès que : « Il y a une justice des hommes et il y a une justice de Dieu […] Je suis un citoyen camerounais honnête qui travaille pour vivre. D’ailleurs, j’ai toujours vécu dans le luxe, je n’ai jamais payé le prix de la famine, je suis né avec une cuillère en or dans la bouche. Sauf que je suis quelqu’un de très social, parce que né de parents beaucoup plus spirituels, mon père, ancien séminariste, est aujourd’hui Chef de l’Etat, et ma feue mère est décédée le 17 juillet 2001, une chrétienne pratiquante ».

CHEF ABY

 
 
  Dernière minute dans les journaux d'Afrique :
 
Le Sénégal lance deux plateformes de commerce électronique
4/07/2020 Kababachir - Guinée-Conakry
 

  AUTRES ARTICLES DE CET AUTEUR
 
MUNICIPALES EN FRANCE : Ces Camerounais rejetés dans leur pays, mais bien élus en France

Le monde bouge, les barrières tombent, la planète terre devient un village, un village pour tous, partout. En France par exemple, c’est une (...)
CAMEROUN, Fête de la musique : Désaccords autour de la mémoire du saxophoniste Manu Dibango

Le saxophoniste camerounais, Manu Dibango, star de l'afro-jazz et auteur d'un des plus grands tubes planétaires de la musique world, "Soul (...)
CAMEROUN : Ces milliards qui dérangent l’organisation des obsèques du richissime Victor Fotso

« Deux milliards Fcfa destinés aux obsèques, accaparement du patrimoine immobilier, mésentente autour de l’organisation des obsèques du capitaine (...)

voir +++

 
 
 

 
 

Le portail Africain.info indexe des journaux existants par ailleurs indépendamment sur le web. Les opinions exprimées dans ces journaux ne reflètent pas les opinions d’Africain.info, et ne peuvent lui être imputées. Pour toute réclamation sur les contenus, voir directement avec les journaux concernés ou les auteurs des articles.

Africain.info : articles originaux sur l'actualité africaine et toute la presse de l'Afrique en ligne. Portal de journaux africains et actualités africainnes de dernière heure.

Publication web : DIRECTWAY, France.

| Conditions générales d'utilisation  | Nos coordonnés, contact   | Copyright © DIRECTWAY Africain.info