Africain.info : actualité Afrique
REVUE DE PRESSE   :   ACTUALITES D'AFRIQUE
   
 

CAMEROUN : Le principal opposant à Paul Biya agressé par une milice proche du pouvoir de Yaoundé

Par Chef Aby | Africain.info | mercredi 27 mai 2020
    e-mail  

Un groupuscule de personnes a fait irruption en fin de matinée du lundi 25 Mai 2020, à la résidence du Pr Maurice KAMTO à Yaoundé ; au nom des patriotes, ils ont proféré, avec beaucoup d’agressivité, des menaces et des intimidations à l’endroit du président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), principal parti politique d’opposition du pays. Le Président de l’association « Patriots-Alliance » condamne cette agression et interpelle le régime de Yaoundé.

Selon un communiqué de presse signé du Secrétaire général du MRC, Maître Christopher Ndong Nveh, et rendu public le même lundi : « les assaillants ont fait une irruption fracassante à la résidence privée du Président élu, Maurice KAMTO, criant leur haine et proférant des menaces de mort contre lui, au motif supposé qu’il aurait donné l’ordre de saccager les ambassades du Cameroun à l’étranger ». Faisant ainsi allusion aux attaques, contre les ambassades du Cameroun à Berlin, Paris, Bruxelles, Londres, Washington… perpétrées régulièrement, depuis un moment, par la Brigade Anti Sardinards (BAS), appellation que se donnent certains activistes de la diaspora camerounais dans ces pays étrangers. Des actes qui durent depuis les résultats contestés des présidentielles du 7 Octobre 2018 au Cameroun. Le Pr Maurice Kamto, arrivé officiellement en deuxième position avec 14%, derrière Paul Biya, vainqueur avec 71%, qui s’était déclaré gagnant de cette élection, a toujours dénoncé le hold-up électoral. Et les partisans de l’opposant, très nombreux dans le pays et au sein de la diaspora, rejetant ces résultats, ont depuis lors, engagés une haine contre le Président Paul Biya, son gouvernement et les institutions de la République. Réclament la restitution à Maurice Kamto, sa « victoire volée ».

EN DECOUDRE AVEC LE PRESIDENT ELU

C’est comme en riposte, d’après le MRC, que lundi matin, « une vingtaine de miliciens, est arrivée sur des motos, arborant les couleurs du drapeau national, se faisant appeler « mouvement des patriotes », sont arrivé chez le président Maurice Kamto, à Santa Barbara, dans le sixième arrondissement de la ville de Yaoundé… Ils criaient que l’éditorial de Charles NDONGO, directeur de la radio et de la télévision publique (CRTV) diffusé le 19 mai 2020 au soir, les avait libérés, et que désormais ils vont en découdre avec le président élu (NDR : Pour ses partisans, Maurice Kamto est le « président élu » et Paul Biya, « l’usurpateur »). Le SG du MRC soutient par ailleurs que : « Ils ont essayé d’entrer par effraction au domicile du « président élu » et en ont été empêchés par les services de sécurité en place ».

Le communiqué de presse du MRC affirme également que : « Immédiatement après l’arrivée de ces miliciens, que même les voisins ont vus, le commissaire de police du sixième arrondissement de Yaoundé, dont les services sont situés à un jet de pierre de la résidence du président Kamto, a été alerté de l’extrême gravité de la situation. Le commandant du Groupement de gendarmerie a été lui aussi alerté. Plus d’une heure après, il n’y a eu aucun secours, ni de policiers, ni de gendarmes, sur les lieux. Rappelés, les deux hauts responsables de la sécurité de la ville ne se sont pas montrés convaincants dans leur tentative d’explications. Faut-il rappeler que cette journée était fériée au Cameroun, suite à la fête de fin du jeûne de ramadan, ce qui rend une intervention des forces de sécurité plus fluide encore ».

D’AUTRES MENACES SUR LE SIEGE DU MRC

L’opposant camerounais Maurice Kamto, est désormais la cible des attaques diverses

Pour le porte-parole de Maurice Kamto, à partir du refus des responsables des forces de maintien de l’ordre à réagir rapidement à l’appel au secours du Pr Maurice Kamto, « …on peut déduire que le pouvoir a ordonné l’attaque de la résidence du président élu... C’est avec l’arrivée des premiers militants et sympathisants alertés par les réseaux sociaux que les assaillants sont partis promettant d’aller mettre le feu au bâtiment du siège du MRC au quartier Odza à Yaoundé, et surtout d’assassiner le président élu, Maurice KAMTO ». Approchés, ces responsables d’unités de la force de maintien de l’ordre, n’ont pas souhaité s’exprimer à ce sujet, évoquant le droit de réserve. Aucune enquête n’a encore été ouverte, le MRC a saisi ses avocats pour engager des actions en justice, auprès du Procureur de la république de Yaoundé.
Plusieurs leaders politiques et associatifs ont condamné cette agression du Pr Maurice Kamto. Monsieur Eddie Fouejeu, président de l’association « Patriots-Alliance », a interpelé fermement le gouvernement : « …Nous invitons le gouvernement à prévenir de tels débordements, sources de crises et tensions sociales ». Aux agresseurs de Maurice Kamto, le président de « Patriots-Alliance » rappelle que : « Patriotisme ne consiste pas à jouer les vengeurs en se substituant à l’État et ses institutions. Également, le patriotisme ne consiste pas à servir les intérêts d’une chapelle politique ou à s’attaquer à un autre camp politique. Le patriotisme c’est bâtir, c’est unir autour des idéaux de la patrie, tout en respectant les institutions et la démocratie
 ».

On se rappelle encore que le 24 février dernier, ce même « mouvement des patriotes » avait manifesté devant l’Ambassade de France à Yaoundé, contre le président français, qui avait déclaré, en réponse à l’activiste camerounais Cabro Calibri, qui l’avait interpellé, lors de sa visite au Salon de l’agriculture à Paris, qu’il allait « mettre la pression au président Paul Biya ».

CHEF ABY

 
 
  Dernière minute dans les journaux d'Afrique :
 
Municipales 2020 : Les résultats en direct par commune 2nd Tour
28/06/2020 Zinfos974 - Ile de la Réunion
 

  AUTRES ARTICLES DE CET AUTEUR
 
MUNICIPALES EN FRANCE : Ces Camerounais rejetés dans leur pays, mais bien élus en France

Le monde bouge, les barrières tombent, la planète terre devient un village, un village pour tous, partout. En France par exemple, c’est une (...)
CAMEROUN, Fête de la musique : Désaccords autour de la mémoire du saxophoniste Manu Dibango

Le saxophoniste camerounais, Manu Dibango, star de l'afro-jazz et auteur d'un des plus grands tubes planétaires de la musique world, "Soul (...)
CAMEROUN : Ces milliards qui dérangent l’organisation des obsèques du richissime Victor Fotso

« Deux milliards Fcfa destinés aux obsèques, accaparement du patrimoine immobilier, mésentente autour de l’organisation des obsèques du capitaine (...)

voir +++

 
 
 

 
 

Le portail Africain.info indexe des journaux existants par ailleurs indépendamment sur le web. Les opinions exprimées dans ces journaux ne reflètent pas les opinions d’Africain.info, et ne peuvent lui être imputées. Pour toute réclamation sur les contenus, voir directement avec les journaux concernés ou les auteurs des articles.

Africain.info : articles originaux sur l'actualité africaine et toute la presse de l'Afrique en ligne. Portal de journaux africains et actualités africainnes de dernière heure.

Publication web : DIRECTWAY, France.

| Conditions générales d'utilisation  | Nos coordonnés, contact   | Copyright © DIRECTWAY Africain.info